Les dix commandements de Benjamin
Atelier de L’un dit l’Élan le 21 mars 2011

1 Tu n’écriras pas sans moi.
2 Tu ne feras pas de description de ma personne. Je suis un homme de l’ombre et punis les fautifs jusqu’à leur 8eme réincarnations et sauves les autres.
3 Tu n’oublieras pas de châtier les impies porteurs de mon noms. Afin qu’ils se souviennent à vie que mon nom est précieux et qu’à son porteur incombe responsabilité.
4 Souviens toi de moi durant ta vie et si misère et pauvreté te frappe, donne moi ce que tu ne peux avoir et sois en remercié.
5 Honore ta plume et tapage au delà des mots et sois sûr que ceux-ci te seront acquis.
6 Tu ne détruiras ce que tu as conquis du bout de ta plume.
7 Tu seras pur avec ton écriture et ne signeras jamais comme un nègre.
8 Ton regard ne sera point avide du mot des autres. Ton ouïe ne sera pas factice du verbe de l’autre. Tu écriras avec ce que tu as.
9 Ton instinct ne devra point être la satyre de ta jalousie ou de ton courroux.
10 Tout ce qui s’acquiert par l’écriture est à soi et ainsi tu ne convoiteras point l’obole d’autrui.