Écrit pendant la semaine de la francophonie 2012

Il y a une toupie colorée qui ne danse pas
Il y a cette toupie devant moi
Il y a sa main qui la fait tourner maintenant
Il y a ce bruit de métal de la toupie sur la table
Il y a sa main qui arrête, continue, arrête
Il y a sa main, poing fermé maintenant
Il y a une ombre, là
Il y a l’ombre de ma main
Il y a l’ombre de ma main sur le papier
Il y a l’ombre de demain, tapie, pas loin
Il y a aussi tes yeux, sans ombre, eux
Il y a une toupie colorée qui ne danse plus
Il y a cette toupie, laissée là
Il y a ce goût d’enfance fanée
Il y a tes yeux dans ma tête
Il y a le bruit du métal sur la table aussi