Écrire est un rendez-vous auquel il est rare d’être à l’heure ! Coups de fil à donner, factures à régler, une machine à lancer, la liste des courses, un café une cigarette, une dernière, et... zut, c’est l’heure de sortir.

- Je suis moi-même confrontée, en tant qu’auteure, à cette marche à reculons. L’écriture semble parfois un saut vers un inconnu qui fait peur, une confrontation avec ses limites, une armée de doutes. Il suffit d’un premier lecteur qui joue le jeu de rentrer dans un univers d’écriture pas encore tout à fait visible, qui se rend disponible pour pointer les faiblesses, les forces, qui donne à voir ce qui est en germination, qui "renvoie" ce que l’auteur sait, au fond, mais qu’il n’a pas le courage de formuler seul, pour que l’écriture se décharge de ce qui ne la regarde pas.

- J’aime jouer le rôle de ce premier lecteur. Je ne décide pas du résultat qui n’appartient qu’à l’auteur, mais j’accompagne le cheminement.

- Le contrat est établi au cas par cas, sur une base de 25 euros l’heure de travail (lecture/retour (internet), rendez-vous téléphonique, rendez-vous physique)


- Qui parle ? Manoell Bouillet, milite pour le décloisonnement et l’engagement de chaque individu dans une démarche « poïélitique », à des fins d’affranchissement. 4CV, écrit et mis en scène en 2012, est son premier texte dramatique publié (Éditions théâtrales). Contact : 06 80 96 87 99