L’humanité incapable de payer le prix de ses actes, avec la fuite a signé le pacte.
Elle a oublié la leçon d’Icare, mais où se trouve donc Or ni car.
L’homme incapable d’unité, pourtant plein d’humilité.
L’homme instinct, mesquin, inhumain.
Où en sont nos responsabilités face à une nature révoltée que cherchons-nous avec tous ces objets ?
Sûrement mieux posséder pour mieux dominer ?
Que dire de ces charognards sans cesse en quête d’artefact ?
Artefact pascal, mural, théâtral, colossal ou abyssal ?
Folie humaine moteur de chaîne inhumaine.
Comment ne pas comprendre ceux qui disent leurs haines ?
Hommes et femmes le cœur empli de peines.
Monde en guerre pour des folies obsessionnelles.
Homme de pouvoir aux accès catégoriels.
Humanité sacrifiée sur l’autel de la modernité.
Enfance déchue car trop bien préparée à être imbue.
A quoi bon s’injecter un poison aigüe ?
Alors que la sagesse à déjà bu la cigüe.
La responsabilité ne viendrait-elle pas de notre humanité ?
La légalité exigée est-elle possédée ?
La révolte peut elle nous libérer et jusqu’à quel point ?
La liberté ne vaudrait jamais un joint.
Palabrer pour apprendre à se respecter et mieux appréhender l’avenir que l’humanité devrait posséder.