Que seulement je fasse de ma vie un rêve d’enfant savonneux et aérien, pareil à une hélice que tu puisses faire tourner de ton souffle profond.

Dors petit, dors... Laisse-toi prendre, enlever, kidnapper… Va vers l’inconnu et surtout, comme dit Nahman de Braslav, ne t’avise pas de demander ton chemin, tu risquerais de ne pas te perdre… Alors, laisse-toi perdre…

Tu as peur ?... Tu rebrousses chemin ?!... Tu te réveilles ?!!... Tu pleures ?!!!...

Et merde…