Préambule au manuel d’instructions pour tirer à pile ou face Jacques écrit à la Frabrique de Lokemo en janvier 2011


Contrairement à la tâche que nous verrons la prochaine fois, intitulée « instructions pour tirer au flanc », et qui, je ne vous le cache pas, nécessite une grande rigueur alliée d’une disponibilité impérieuse, le tirage à pile ou face, comme nous l’allons voir tout à l’heure, est beaucoup plus simple.
Pourquoi, me direz-vous ? Et bien, tout simplement parce que pourquoi pas !
Et oui, de la même manière que le pourquoi pas n’est ni plus ni moins que l’envers du pourquoi – tout comme le pas est l’envers du pas pas – le face est tout bonnement l’envers du pile, mais… et, là, je réclame toute votre attention : ceci, aussi incroyable que cela puisse paraître, n’est vrai qu’au masculin ! En effet, et je le prouve de ce pas, ce n’est pas parce qu’un personnage est gravé en portrait de face sur la pile d’un pont que l’envers de la pile montre son derrière. Non, dans ce cas précis, pour une pile, l’envers de la face n’est pas la fesse. Et je vous ferai remarquer que cette particularité est spécifiquement liée au genre féminin.
Du coup, en descendant la Seine dans votre barque, lorsque vous distinguez suffisamment nettement, gravée sur la plus belle pierre de la pile sur laquelle s’appuient les deux arches - qu’elle a d’ailleurs également pour fonction de séparer, l’auguste face d’un illustre personnage que quiconque serait d’ailleurs bien en peine d’identifier, et bien, dans ce cas précis, libre à vous de prétendre avoir l’embarras du choix entre les deux voies navigables matérialisées par lesdites arches, libre à vous de ne pas vous presser, de considérer que vous allez bien passer d’un côté ou de l’autre, vu que ceux-ci sont parfaitement équivalents, quoique discernables, bref, libre à vous de ne pas choisir, et, ce faisant, de ne pas appliquer la méthode que nous allons étudier point par point pas plus tard que dans pas longtemps, vu que c’est quand même précisément le sujet de ce manuel, mais alors ne venez pas vous plaindre si vous prenez la face de la pile d’en face en pleine face car, ce faisant, vous n’aurez même pas eu l’ombre d’une chance de voir l’absence de fesse sur l’envers de la face de la pile.
Bref, compte tenu des si nombreuses autres circonstances au cours desquelles cette simple méthode peut vous sauver la vie, je ne saurais que trop insister sur l’importance du tirage à pile ou face dont je vous propose de résumer les étapes successives dans ce petit manuel d’instructions que tout un chacun ferait bien d’assimiler promptement.