Propositions de texte

Quatre étapes d’écriture autour de La ville est un trou de Charles Pennequin
1) Établir la liste des téléviseurs que chacun a en tête.
2) Lecture de l’extrait 1 de La ville est un trou de Charles Pennequin. Développer un des éléments de la liste en le décrivant, lui, le téléviseur, dans son environnement.
Extrait 1 :
Le téléviseur est toujours dans le salon abandonné je n’y ai pas touché depuis des lustres il doit sûrement être encore en état de marche il suffirait d’appuyer sur le bouton pour voir que c’est un téléviseur classique noir et carré (…) le récepteur il se présente à vous par un petit compartiment peu engageant réservé aux boutons qu’on allume et qu’on éteint et qu’on allume et qu’on éteint et qu’on allume.
3) Écrire un texte qui utilise la formule : « À la télé... » ou « À la télé ils disent... » ou « On dit dans la télé qu’ils disent... », formule de Charles Pennequin dans l’extrait ci-dessous, toujours tiré de La ville est un trou.
Extrait 2 :
(…) Tout au moins on dit ça. On dit dans la télé qu’ils disent : vous aurez des poignées. On dit dans la télé qu’ils disent : vous vous transporterez. On dit dans la télé qu’ils disent : faites un gros tas avec tous vos problème. On dit dans la télé qu’ils disent : faites un gros trou et jetez tout. On dit dans la télé qu’ils disent : mourez sans engagement de votre part. On dit dans la télé qu’ils disent : sans obligation d’être vivant. On dit dans la télé qu’ils disent : mourez à prix coûtant.


4) Chaque participant donne un mot et une phrase tirés des trois textes précédemment écrits. Partir ensuite en écriture en s’appuyant sur les mots et phrases collectés dans le groupe. Sur tous, sur un, sur un mot et une phrase, sur rien....