Propositions de texte

Après une heure et demi de collage sur différents supports en carton, nous avons rassemblés les tableaux comme pour une exposition. Nous avons convenu d’y circuler en notant les mots qui nous venaient à la contemplation de chacun des collages. Nous avons lu tous nos mots, ou débuts de phrases. Aucune contrainte d’écriture n’a été précisément formulée, sinon celle de pouvoir s’appuyer sur les mots qui avaient décidé de nous accompagner.